Question fréquentes

Il est dit qu'un patient n'ayant pas un IMC supérieur 40 peut bénéficier d'une intervention bariatrique s'il présente des comorbidités, quelles sont-elles ?

Les indications chirurgicales sont strictes et définies par la Haute Autorité de Santé. Les personnes qui peuvent être opérées sont soit les patients atteints d'obésité morbide (IMC >40), soit les patients atteints d'obésité sévère (IMC>35) avec des complications médicales dues à l’obésité, encore appelées comorbidités (hypertension artérielle, apnées du sommeil, diabète, problèmes ostéo-articulaires sévères …), et après échec du traitement médical bien conduit pendant au moins 6 mois.

Il est dit qu'un patient peut bénéficier d'une intervention bariatrique entre 18 ans et 68 ans mais quelles sont les conditions à remplir ?

La chirurgie de l’obésité n’est pas pratiquée (sauf cas très particuliers) chez les mineurs. La limite d’âge supérieure est discutée au cas par cas en fonction de l’état de santé des patients et de l’évaluation du bénéfice par rapport au risque.

L’intervention est-elle prise en charge par la Sécurité Sociale ?

Oui. La sécurité sociale prend en charge les interventions après procédure d’entente préalable qui consiste à vérifier que votre état de santé est bien adapté à une chirurgie bariatrique et aux recommandations professionnelles.

Combien de temps en moyenne entre le 1er RDV et la date de l’opération ?

La Haute Autorité de Santé préconise une prise en charge médicale, diététique et psychologique, de 6 mois au minimum avant la chirurgie, période nécessaire et indispensable à l’évaluation de votre comportement alimentaire et à la préparation à l’intervention.

Je fume. Est-ce que cela change quelque chose pour l’intervention ?

Oui. Le tabagisme augmente nettement le taux de complications (fistules, complications respiratoires, phlébites). Il est donc indispensable d’arrêter de fumer avant l’intervention.

maj : 19/09/2017