L’obésité est définie par l’index de masse corporelle (IMC) qui est le rapport entre le poids et la surface corporelle : IMC = Poids / Taille²   (exprimé en kg/m²)

IMC ÉTAT
de 18,5 à 25 Poids normal
de 25 à 30 Surpoids
de 30 à 35 Obésité modérée
de 35 à 40 Obésité sévère
> 40 Obésité morbide


L’obésité morbide est le degré d’obésité à partir duquel le risque maladies associées à l’obésité et leurs complications (comorbidité) augmente de façon importante.

Les causes de l’obésité sont multiples :

  • Une alimentation trop riche en graisses et en sucres, des repas déstructurés, ou des troubles du comportement alimentaire sont fréquemment retrouvés. Notre comportement alimentaire fait partie de nos mécanismes de défense, eux-mêmes intimement liés à notre histoire personnelle et à notre équilibre psychique
 
  • Le manque d’activité physique, et plus particulièrement l’inadéquation entre l’apport calorique et la dépense énergétique sont aussi souvent incriminés.
 
  • Des facteurs génétiques, certains dérèglements endocriniens, certains médicaments, participent aussi à la survenue de l’obésité.
 
  • Il s’agit donc d’une maladie chronique multifactorielle qui nécessite une prise en charge multidisciplinaire.


 

Les complications de l’obésité :

Indépendamment des considérations esthétiques ou liées au confort de vie, il est important de traiter l’obésité pour des raisons médicales. En effet, l’obésité peut favoriser l’apparition ou l’aggravation de nombreuses pathologies (comorbidités). Ce sont essentiellement :

  • L’hypertension artérielle (HTA)
  • Le diabète de type 2
  • Le syndrome d’apnée du sommeil (SAS)
  • Les complications articulaires (Arthrose)
  • Le reflux gastro-oesophagien (RGO)

Autres complications : l’obésité est responsable d’un taux plus important de dépressions, d’infertilité, d’incontinence urinaire, augmente le risque lors d’une anesthésie, et expose à un risque plus important de certains cancers.

On ne peut non plus ignorer les conséquences sociales : marginalisation, augmentation des primes d’assurance…

En raison de ces comorbidités, l’obésité diminue l’espérance de vie d’environ 10 ans à partir d’un IMC supérieur à 40.
 

 Nos convictions : 
 
  • Un parcours personnalisé  préopératoire et postopératoire avec une exigence de qualité dans le suivi indispensable. Une approche  psycho-comportementale  et l’optimisation  d’une activité physique adaptée à chacun sont pour nous une priorité. 
     
  • Une prise en charge multidisciplinaire par une équipe médico-chirurgicale avec une attention particulière portée à la maladie métabolique souvent associée (Diabète de type 2, Stéatose hépatique). 
     
  • Une proposition chirurgicale complète  réalisant toutes les techniques opératoires par voie coelioscopique et coelioscopique avec assistance robotique. (Anneau gastrique, Sleeve, Bypass, duodenal switch, SADI).


 

maj : 14/01/2016