À qui s’adresse la chirurgie de l’obésité ?

La chirurgie de l’obésité peut être envisagée, en l’absence de contre-indication opératoire, dans trois circonstances :

  • IMC  > 40.
  • 35 < IMC < 40, avec une comorbidité associée : hypertension artérielle, diabète, syndrome d’apnée du sommeil, arthrose invalidante…
  • Après échec d’un traitement chirurgical, si l’une des 2 conditions ci-dessus était respectée initialement.

 

Calculez votre IMC (Indice de Masse Corporelle)


 
hr

Le parcours clinique

Quelle que soit l’intervention qui sera retenue, le bilan pré-opératoire est le même. Il se fait dans un intervalle de plusieurs mois entre le premier RDV avec le chirurgien et le dernier RDV avant l’opération.

Le bilan pré-opératoire est un travail d’équipe, qui implique :

  • Un bilan nutritionnel et encadrement de la modification durable du comportement hygiéno-diététique.
  • L’identification et la correction des troubles du comportement alimentaire.
  • La recherche de comorbidités : diabète, hypertension, syndrome d’apnée du sommeil…
  • La recherche d’une pathologie endocrinienne contre-indiquant l’intervention chirurgicale.
  • La recherche d’un trouble psychiatrique incompatible avec les contraintes de l’intervention.
  • La recherche d’un reflux gastro-oesophagien, d’une béance cardiale ou d’une hernie hiatale, ou d’une infection à Helicobacter pylori, qui devra être traitée avant l’opération.
  • L’évaluation du risque opératoire et l’information sur les modalités de l’anesthésie générale et des risques associés.

Tout ce parcours clinique a pour but de mieux adapter la chirurgie qui vous sera proposée et de vous y préparer.

Vous serez également invité(e) à participer à une réunion d’information en groupe, au cours de laquelle vous pourrez, si vous le souhaitez, poser toutes les questions qui vous inquiètent aux chirurgiens mais également aux anciens opérés de l’association IMC 83 qui viennent régulièrement témoigner. 

Au terme du bilan pré-opératoire vous reverrez le chirurgien qui vous a pris en charge, pour une consultation de synthèse qui est nécessaire à une discussion multidisciplinaire de votre dossier.

Enfin, après la réunion multidisciplinaire (qui a lieu une fois par mois), l’intervention chirurgicale sera programmée avec demande d’entente préalable qu’il faudra adresser à votre caisse d’assurance maladie.
 

hr

 

 

 

 

maj : 14/01/2016